Victor LEYDET, peintre l’islois

broc-blog

« MIREILLE ET VINCENT »,dans « Mireio » de Frédéric Mistral
Reproduction interdite (2)

Victor LEYDET, peintre de l’âme…

broc-blog

Victor LEYDET (1861-1904)
Reproduction interdite (1)

Victor LEYDET est né à l’Isle sur la sorgue le 23 juillet 1861.
Il est le fils unique de Célestin Hippolyte Charles Edouard et de Marguerite Adèle DAVID.
A l’école des Beaux-Arts d’Avignon, il devient l’élève de Pierre GRIVOLAS (1823-1906) et de Gabriel BOURGES ( 1843-1903 ). Il a 22 ans quand il s’installe à Paris pour suivre les cours de Jean-Léon GEROME (1824-1904), alors maître incontesté (1).
De 1889 à 1904, il expose au salon des Artistes Français où il reçut en 1895 la 3ème médaille, en 1896 la 2ème médaille et fut médaillé hors concours en 1900 avec
LE VENDREDI SAINT (1).
A l’âge de 35 ans, il épouse Andrée ISNARD, fille unique du Docteur ISNARD d’Avignon.
De ce mariage d’amour devrait naître Pierre, dit « Pierrot ». L’année de son mariage,
il quitte Paris pour s’installer avec sa femme à Avignon. Chaque année, il revient à Paris, afin de participer au salon des Artistes Français, manifestation incontestée du marché artistique mondial. Parallèlement, Victor LEYDET participe à différentes expositions Avignonnaise (1).
Dans ses tableaux religieux comme dans ses scènes de genres, Victor LEYDET immobilise cette réalité présente. Il choisit le même type de personnage issu du peuple ou de la petite bourgeoisie. Sa palette aux noirs profonds contrastant avec des blancs lumineux, souligne le réalisme des visages et donne à ses oeuvres une austère grandeur emprunte d’un sentiment de recueillement (1).

broc-blog

LE VENDREDI SAINT – Musée de La Rochelle
Reproduction interdite (1)

broc-blog

L’HEURE DE LA SOUPE – Palais des Papes
Reproduction interdite (1)

Quant à certains de ses portraits, ils atteignent une connaissance de l’âme humaine,
une maîtrise du pinceau éblouissante. Ce qui l’intéresse, ce qu’il cherche à exprimer c’est l’aspect intérieur de la personnalité humaine, son mystère (1).

broc-blog

PORTRAIT D’HOMME – Coll. part.
Reproduction interdite (3)

broc-blog

PORTRAIT DE FEMME – Coll. part.
Reproduction interdite (3)

broc-blog

PORTRAIT D’HOMME – Coll. part.
Reproduction interdite (3)

Voici un remarquable portrait d’enfant où toutes les qualités du peintre se trouvent réunies : spontanéité, innocence et profondeur du regard, visage modelé, cheveux bouclés, réalisme du tissu, perfection du détail, chaude profondeur de la palette (1).

broc-blog

PORTRAIT D’ENFANT – Coll. part.
Reproduction interdite (3)

« Réalisme et Impressionnisme sont intimement liés »(1)
A la fin du XIXème siècle l’impressionnisme avait répandu ses germes féconds.(1)
A partir de cette période, mais suivant le modèle,
Victor LEYDET se souviendra de cette liberté donnée à la touche… (1)

broc-blog

PORTRAIT DE FEMME – Coll. part.
Reproduction interdite (3)

« Les paysages, une tentation impressionniste »(1)
Vauclusien de coeur, Victor LEYDET vécut et travailla surtout à Paris où il fut,
comme beaucoup d’autres, influencé par les recherches Parisiennes.(1)
Le paysage ne semble pas tenir une place prépondérante dans l’oeuvre de Victor LEYDET. Très peu de paysages ont été retrouvés…(1)

broc-blog

ANCIEN MONASTERE DE THOUZON – LE THOR, Vaucluse – Coll. part.
Reproduction interdite (3)

Le tableau ci-dessous a été présenté au salon de 1904, année de son décès,
il avait alors 43 ans…

broc-blog

SUR LE PAS DE LA PORTE
Reproduction interdite (2)

Afin de participer à faire vivre cet article, n’hésitez pas à nous transmettre toutes informations, documents ou photographies en lien avec cet artiste.

Si vous détenez une oeuvre de Victor LEYDET, nous sommes en mesure de vous mettre en relation avec des collectionneurs avertis et passionnés qui pourront vous estimer sa valeur et si vous le souhaitez, vous proposer une offre d’achat au meilleur prix car sans aucun intermédiaire.

e-mail pour nous contacter :
contact@le-nid-de-isle.fr
Sources de cet article

(1)Livre « Rétrospective Victor Leydet », Palais du Roure / Musée Voulant – conception et maquette : Roland Aujard Catot, réalisation : Jean Martinez, photographie Victor Leydet : studio Jean-Pierre Germain.

(2)Livre « Victor Leydet, peintre du 19e », exposition rétrospective à Campredon, centre d’art – Maquette : Jean Martinez.

(3)Tableaux en provenance de collectionneurs privés que nous remercions vivement.

Les textes présents dans cet article sont issus des ouvrages cités ci-dessus et cela dans le but unique de rester fidèle à l’image de l’artiste.

N’HESITEZ PAS A NOUS LAISSER UN COMMENTAIRE CI-DESSOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *